Logo

Le faucon et la mouche

A chaque inspiration, les Soufis se concentrent sur les Attributs de Dieu (Haqq), « l'existence absolue », tandis qu'a chaque expiration ils se concentrent sur l'Essence de Dieu. Les soufis célèbrent donc deux fêtes à chaque souffle.

De nombreuses personnes qui prétendent connaître la voie sont comme l'araignée qui capture les gens naïfs telle des mouches, tissant une toile de superstition autour d'eux afin de les manipuler. Ils n'ont même pas besoin de faire l'effort de l'araignée pour dévorer sa proie, il leur suffit de rendre le cerveau de leur proie malade pour lui vider les poches. La mouche piégée dans la toile de l'araignée ne voit que la toile, jusqu'à ce qu'elle meure.

Pour devenir Soufi, on ne doit pas se considérer comme une mouche mais plutôt comme un faucon qui ne tombe pas dans le piège des superstitions religieuses. On doit se voir comme le faucon, éduqué par Dieu (Haqq), concentré sur Dieu et uniquement sur Lui.

Traduit du magazine SOUFI n°74 à partir du persan

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Powered by Komento
© 2020 JournalSoufi - Tous droits réservés.