Lectures Soufies...

Al-Sahifa Al-Rashidiyyah

par Ilyas Islam, Ph.D

Ô Lumière! Ô Témoin! Ô Premiers des Premiers!
C'est toi, mon cher Allah, que je dois remercier
Ô Noble! Ô Généreux! Ô Dernier des Derniers!
Pour l'honneur et le bonheur de me la présenter

C'est elle, mon seigneur, pour qui mon cœur déborde
Je la défendrai de démons et de hordes Ô Vrai! Ô Affectueux! Ô Majestueux!
Tu donnes une perle à un pauvre pieux
Ô Unique! Ô Roi! Ô Miséricordieux!
Mes nuages se dégagent, mon ciel devient bleu

Elle est mon multivers, mon univers, mon monde
L'eau de vie qui nourrit ma terre inféconde

Ô Subtil! Ô Instruit! Ô Dominateur!
Du Jardin divin tu me cueilles une fleur
Ô Confiant! Ô Superbe! Ô Producteur!
Mon cœur se réjouit, mes yeux sont en pleurs

Elle est mon ruisseau, ma rivière, ma mer
Qui augmente et fomente ma faible foi de fer

Ô Soutien Universel! Ô Formateur!
Tu bénis ma vie, tu combles mon cœur
Ô Novateur! Ô Permanent! Ô Pourvoyeur!
Du domaine éternel je vois la lueur

Comment énumérer les nobles qualités
De cette belle basanée qui m'a foudroyé?

Ô Héritier! Ô Fort! Ô Tout-Pardonnant!
De ton Trône Tu m'octrois un ornement
Ô Vaste! Ô Équitable! Ô Indulgent!
Je l'aime à la folie, je l'aime fougueusement

Merci mon cher Dieu, que tu soi exalté
Pour l'amour que tu places entre nos âmes enlacées

Ô Suffisant! Ô Patient! Ô Bienveillant!
Tu m'as dirigé vers un astre étincelant
Ô Remerciant! Ô Caché! Ô Vigilant!
Tu as sorti de l'abîme ce pauvre croyant

Gloire à Allah, digne de louange
Qui du firmament m'a donné un ange

Ô Immense! Ô Immortel! Ô Voyant!
Tu couvres de rayons et d'aubes rougeoyantes
Ô Unique! Ô Exalté! Ô Apparent!
Les ruines de mon esprit effrayant

Elle est tendre à tout fendre et douce sans défaire
Ma fidèle voyageuse dans cette vie éphémère

Ô Sage! Ô Opulent! Ô Omniscient!
Proche d'elle c'est céleste, mon esprit se détend
Ô Paix! Ô Guide! Ô Tout-Puissant!
Éloigné, je suis castré, et mon cœur se fend

Elle est mon mois de mai et mon champ plein de blé
Mon partenaire qui persévère, mon amie adorée

Ô Juge! Ô Juste! Ô Contraignant!
Tu me donnes, du Paradis, le plus plaisant
Ô Maître! Ô Immuable! Ô Grand!
Une houri qui me béni en m'aimant et baisant

Elle est mon astre solaire et ma gravitation
Ma reine de rédemption et ma source de salvation

Ô Très-Louangé! Ô Déterminant!
De l'aube à l'aurore me voilà réjouissant
Ô Créateur! Ô Glorieux! Ô Bien-Faisant!
Oubliant les supplices des tortures d'antan

Elle est le bâton de ce péon vagabond
Qui m'empêche de mourir et d'enrichir Achéron

Ô Seigneur! Ô Bien-Aimé! Ô Possesseur!
Ô Soigneur Transformateur de laideur!
Ô Vengeur! Ô Défenseur! Ô Préservateur!
Tu immerses de splendeur ce minable malfaiteur

Que je sois opprimé, que je sois sous le joug
Elle me libère d'un seul bisou

Ô Détenteur de Majesté et de Générosité!
Garde-la, juste pour moi, pour toute l'éternité
Ô Tendre! Ô Clément! Ô Bien-Informé!
Je jure sans parjure de lui être dévoué

Sa voix m'intoxique, son goût me rend saoul
Un regard de son corps et me voilà dissous

Ô Proche! Ô Dilateur! Ô Rétracteur!
Dans la guerre pour la plus chère, je suis le vainqueur
Ô Opulent! Ô Gérant! Ô Totalisateur!
Gloire a Allah cri mon esprit laudateur

Elle est le remède du poison perpétuel
Celle qui assèche ma tristesse torrentielle

Ô Sublime! Ô Gardien! Ô Vivant!
Te voilà attendrissant mon cœur trémulant
Ô Magnifique! Ô Manifestet! Ô Conquérant!
Mon amour m'obsède à être obéissant

La distance me silence comme un constricteur
Étouffant l'ultime proie d'un désert désolateur

Ô Source de Mort! Ô Source de Vie!
Je t'aime, je t'adore, je te remercie
Ô Celui qui élève! Ô celui qui avilit!
Qui sauve ma misérable et mourante vie

Elle est belle comme les vers de l'Alcoran
Le talisman musulman de ce simple suppliant

Ô Surveillant! Ô Ami! Ô Saint!
L'alignement de nos étoiles n'était pas en vain
Ô Digne de Louange! Ô Celui qui se souvient!
Le kismet, le qadr; enfin, le destin

Elle est une île perdue dans un oublié océan
Le lointain chérubin de ce pauvre pénitent

Ô Éternel! Ô Patient! Ô Inébranlable!
Tu me sors des décombres les plus pitoyables
Ô Détenteur du Pouvoir! Ô Impénétrable!
Comblant mes catacombes d'amour irrévocable

Les richesses de ma princesse me font affluent
Me voilà qui fait sala'at dans le premier des rangs

Ô Exalteur! Ô Aimant! Ô Fortificateur!
Tu verses du vin divin, une licite liqueur
Ô Savant! Ô Dilateur! Ô Abaisseur!
Je te chéris, tu guéris mon horreur de douleur

( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Back to top