Lectures Soufies...

  • Catégorie : Poemes
  • Écrit par Dr. Nurbakhsh
  • Affichages : 9353

Celui qui connaît Dieu

Celui qui connaît Dieu est libéré
du souvenir de tout autre que Lui.

Celui qui devient son patient
sait que Sa douleur n'a d'autre remède que Dieu.

L'adoration de soi n'est pas l'adoration de Dieu
cette vérité est notre parole.

Deviens néant pour que tu Sois,
c'est une évidence que l'Etre absolu, c'est Dieu.

La goutte ne s'est pas regardée elle-même et elle est devenue l'océan,
le premier c'est l'annihilation et le deuxième c'est la permanence.

Aucune querelle n'existe entres les espiègles de Dieu,
celui qui est devenu un espiègle de Dieu devient aimable.

Donateur de lumière de toutes les créatures,
tu es la seule et unique personne, même si il existe des milliers de miroir.


Extrait du Divan du Dr. Javad Nurbakhsh. - Traduit du persan.

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Back to top