Lectures Soufies...

  • Catégorie : Poemes
  • Écrit par Dr. Nurbakhsh
  • Affichages : 7810

Le seigneur de la subsistance

Mise à part vers ton visage, je n'ai pas de regard vers un autre visage,
Mise à part dans ta rue, je n'ai pas de passage dans une autre rue.

Je ne suis rien d'autres qu'un arbre sec, et mon art c'est d'être brûler,
sinon dans le jardin de l'amour bonté, je n'ai pas d'autres fruit.

Oh celui qui sert le vin ! Quelque soit le vin que tu me donnes, je suis soumis comme une coupe,
je n'ai ni plainte dans mon cœur, ni de larmes sur mon visage.

Je suis à l'abri dans ton refuge et je suis satisfait avec ta satisfaction,
quelle peine pourrais-je avoir si je n'ai aucun bien apparent ?

Depuis que j'ai mis le pied dans la taverne de la ruine de l'annihilation,
j'ai vu devant ta seigneurie de la subsistance que je ne suis même pas une trace.

Je souhaitais obtenir des nouvelles de Toi,
depuis que j'ai obtenu des nouvelles de Toi, je n'ai aucune nouvelle.

Je suis le donateur de lumière , toute ma vie je ne veux que Toi et c'est tout,
car avec d'autres que Toi je n'ai rien à faire.

Extrait du Divan de Dr. Javad Nurbakhsh. - Traduit du persan

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Back to top