Lectures Soufies...

Le roi de l'amour

La foudre est tombée de l'autre côté du trône
du monde des possibilités, Et de son éclat l'image de la création
a jailli.
A Ton commandement "Soit!", avec Tes clins d’œils suggestifs
et Tes avances,
Toute cette grâce et cette vertu
sont apparues.
Moins d'un instant sépare
la pré-éternité de la post-éternité.
Sache que tous les commencements et toutes les approches
ne sont qu'un point.
A tes yeux seulement est la durée du temps
entre les décrets Divins.
Dans tes pensées seulement les êtres créés
traversent les étapes.
Comme un enfant qui construit un château de sable,
tu construis la Création avec tes observations.
Ne t'imagine pas que ce jouet est réel;
n'attache pas ton cœur aux éloges et aux flatteries des gens.
Aux yeux du maître de l'Amour,
l'intellect n'est qu'un enfant
Qui par manque de discernement
est devenu prisonnier des illusions.
Brûle les pages et efface
les agendas.
Tout ce qui a été écrit
est loin d'atteindre l'Amour.
O Nurbakhsh, quoi que les intellectuels écrivent
ce n'est que l'histoire des idoles et du temple d'idoles de Sumanat.
Mahmud le Roi de l'Amour, avec son épée de jalousie,
doit couper la tête de Lat et jeter par terre Manat.

Divani Nurbakhsh

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Back to top